Test – Knockout City – Du fun à l’état pur

C’est désormais la sortie officielle pour le tout premier jeu du studio Velan qui après une petite bêta cross-play début Avril arrive en version finale juste avant l’été, alors est-ce que le jeu tient toujours ses promesses, et bien OH QUE OUI !!!

La balle au prisonnier du futur !!!

C’est parti avec un entrainement en guise de tutoriel et ma foi, il est bien fichu. Des petits robots TV sont la pour vous apprendre les bases du jeux réparties en 5 entrainements distincts : les fondamentaux, comment devenir le ballon, la surcharge des tirs et des passes, les différents coups spéciaux et les esquives, vous connaitrez tout ce qui faut savoir sur le jeu !! C’est parti vous sautez dans le grand bain pour enlever les deux points de vie qu’a chaque joueur pour marquer un point. Au lancement le jeu se dote de 5 maps toutes différentes et ayant chacune leurs spécificités, une boule de démolition, un pont reliant deux toits, un rond-point etc…

Après je dirais pour chipoter un peu que certaines maps sont un petit peu grandes mais je pense qu’elle sont pensées pour accueillir plus d’équipe ou de joueurs non ? A voir par la suite avec l’arrivée sans doute de nouveaux modes de jeu. D’ailleurs en parlant de mode de jeu, il y en a 4 au lancement :

  • le 3vs3 classique où une balle spéciale sera mise à disposition des joueurs sur la carte en plus des autres, il faudra 2 manches gagnantes de 10 points pour l’emporter/
  • du 3vs3 Course aux diamants, qui se joue en 2 manches gagnantes de 30 points, qui est tout simplement une élimination confirmée.
  • du 3vs3 KO festif où toutes les balles spéciales sont sur la map
  • 1vs1 classique en 2 manches gagnantes de 3 points où la map va se rétrécir petit à petit si vous prenez trop de temps !!

Un mode classé est disponible depuis le lancement de la saison 1 qui c’est faite quelques jours après la sortie officielle du titre. Il vous faudra progresser dans 9 ligues différentes en partant de bronze jusqu’à diamant avec chacune trois division. Du clasico classique malheureusement. Avec cette saison 1, plein de nouvelles choses arrivent avec une toute nouvelle carte et des turn-overs de modes de jeu, et bien sûr tout le contenu sera gratuit et arrivera au fil du temps. Mais cela reste faible en quantité et espérons tout de même que plusieurs modes de jeux resteront permanents pour tout les gouts. Un mode partie privée est aussi disponible mais très anecdotique puisque aucun paramétrage ne peut être fait, svp corrigez le titre pour ce mode, il y a une mine d’or e-sport et de tournoi potentiel !!!

Je parlais un peu plus haut des ballons spéciaux, qui sont au nombre de 5 actuellement avec chacun leur petit bonus, une balle lunaire pour sauter plus haut, une bombe que vous pouvez coller au mur ou sur les joueurs et faire des dégâts de zone (attention cela touche vos alliés aussi), une balle cage pour enfermer les ennemis et les jeter sur leurs alliés ou dans le vide , une balle sniper et la multiballe. Une dernière balle existe, il s’agit de tout simplement vous, vous pouvez vous transformer en ballon bien sur à vous risque et péril. Si vous arrivez à toucher un joueur directement avec une balle humaine, vous enlevez automatiquement tous ses cœurs. Il est possible de charger entièrement le tir d’une balle joueur pour envoyer une sorte d’ulti, où le joueur sera envoyé en l’air et devra atterrir sur les ennemis pour provoquer une sorte de bombe (à la manière de la balle bombe), cependant il est très facile d’esquiver et le temps de réaction avant de pouvoir reprendre le contrôle peut vous couter cher !! Enfin vous pouvez être contré ou ramassé par l’ennemi et ce sera même sentence si on vous utilise en balle contre vos propres alliés. Mais vous pouvez tout de même vous échapper en martelant la touche action.

Un gameplay simple, qui mise sur la cohésion d’équipe !!

Lors de la beta, jouant seul, j’ai trouvé que le jeu devait surtout se concentrer sur le skill mais loin de la. Le jeu d’équipe est primordial, il va falloir bien se coordonner et souvent jouer ensemble en passe pour surcharger votre balle et faire des feintes aux adversaires. Le fait d’avoir un allié dans le dos, hop une passe un tir et c’est quasiment le point pour vous. Ajoutés à cela le fait de pouvoir tacler vos adversaires pour les embêter ou leur faire tomber la balle, des feintes de tirs, deux tirs spéciaux (lobbé et brossé) et aussi faire croire à votre adversaire que la balle sera surpuissante et au final vous faites un tir raplapla est grandement satisfaisant. Cependant tout n’est pas aussi intuitif, le double saut sera votre pire ennemi. Car oui, vous me direz on fait double A (ou X ou Espace) et bien non, la il faudra faire A + une autre touche sinon on sort notre planeur. C’est vraiment le seul bémol à trouver sur l’intuité des touches, car ici pas besoin de viser il s’agit tout simplement d’une visée automatique, et ça fait plaisir !! Aucune plateforme n’a vraiment l’avantage et surtout cela se base sur un bon teamplay et un bon timing. Enfin, vous pouvez attraper les balles que les adversaires vous envoient avec votre ATH qui devient rouge tout autour du bord de l’écran afin de vous préparez à bien les récupérer. Si vous le faites parfaitement votre balle se chargera et vous pouvez les surprendre avec un tir de contre rapide. Cependant le combat rapproché où nous sommes plusieurs reste très brouillon et des fois on récolte les balles non destinées ou tout simplement on ne sait pas d’où proviennent les tirs.

De la progression et du style à GOGO !!

La progression permet de débloquer des éléments de cosmétiques pour notre personnage avec un système de niveaux à 100 paliers obtenus avec l’expérience du jeu mais aussi des défis appelés contrats. Mais ne vous inquiétez pas vous pourrez continuer de monter de niveaux après avoir atteint le palier 100, votre cadre changeant (sans doute comme un niveau de prestige) avec 9 différents. Pour éviter les loots box, Velan a préféré donner un cosmétique d’une rareté au pur hasard (chaque dizaine de niveaux et un cosmétiques spéciale, par exemple au level 06-16-26 etc il s’agira d’un cosmétique de visage) donc il faudra prier pour avoir de bons objets tout de même… Couplé à ceci, une boutique est disponible où on utilise de l’holofrik que l’on peut gagner via le jeu avec des contrats ou le leveling ou tout simplement acheté avec de l’argent réel si on ne veut pas attendre. Cette boutique est mise à jour quotidiennement. Enfin une autre « monnaie » est disponible qui sont des jetons styles qui permettent de déverrouillER des tenus alternatives à ceux qu’on possède déjà. Enfin, il n’y aura pas de Battle Pass dans le jeu, il est remplacé par des défis d’événement mais aussi des contrats de bandes, qui seront mis à jour avec les saisons pour remporter encore plus de récompenses.

Conclusion

Knockout City est vraiment une belle surprise et c’est de la balle. Le jeu se voit addictif, facile à prendre en main et même si on a du mal on en redemande tellement le jeu est bon. Mais vaut mieux être accompagné car l’esprit d’équipe et la coordination sont de mises. Je ne peux que vous conseiller d’au moins tester le jeu qui est actuellement gratuit jusqu’au 30 Mai, mais vraiment pour 20€ vous pouvez foncer tête baissée, car tout le contenu est gratuit et peut se récolter in game sauf si vous êtes trop impatient. De plus, le titre corrige les erreurs commise par son ancêtre (on peut appeler ça comme ça) Rocket Arena. Du beau potentiel surtout si le jeu continu de se fournir.

Points Positifs
  • Un Gameplay accessible à tous
  • L’univers coloré
  • Le jeu est fun
  • Les maps
  • Le jeu d’équipe mis en avant
  • Le crossplay & cross progression
Points Négatifs
  • Brouillon au CàC
  • Peu de Lore
  • Des modes classiques

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""