Test Sonic Colours: Ultimate, un remastered nécessaire ?

Place à un remastered, et vous savez ce que je pense des remastered, du petit hérisson bleu qui fut jadis l’une des grandes mascottes du monde des jeux vidéos (à l’âge d’or de SEGA qui construisait encore des consoles…). Sauf que je n’ai pas fait l’opus original donc j’ai un intérêt à découvrir ce jeu sorti à l’origine en 2010 sur Wii. Comme je n’ai pas forcément suivi tous les jeux qui sont sortis sur Wii je n’avais pas eu l’occasion d’essayer cet opus surtout que les épisodes 3D de la licence ont fini de placer notre hérisson en état de disgrâce le plus total ! Puis Sonic est revenu à la mode avec des opus avec Mario et avec surtout un Sonic Mania des plus classes. Bref on retourne dans le passé et peut être dans les travers de la licence pour voir si ce remastered était nécessaire…

Retour dans le passé…

Sonic, Tail, Robotnilk et les autres

On ne va pas se mentir, les jeux Sonic ne brillent jamais par leur scénario (et l’adaptation cinématographique qui en est faite ne déroge pas à la règle). On retrouve donc Robotnik (oui Robotnik et pas Docteur Eggman parce que lorsque j’avais 8 pions on disait Robotnik merde ! C’était un petit craquage gratuit) qui a décidé de construire un énorme parc d’attraction sur une station orbitale. Sauf que cet amusement n’est qu’une façade puisque notre cher méchant a capturé des Wisps (exit les petits lapins bleus et autres animaux mignons de la forêt) afin de voler leurs pouvoirs qui vont être très utile à Sonic. Ni une ni deux, Sonic fonce vers la station orbitale pour mettre un terme aux agissements de Robotnik. On est d’accord pour dire que cela ne casse pas trois pattes à un canard et ce n’est vraiment qu’un prétexte. On va se contenter d’enchainer les niveaux, de se débarasser des sbires de Robotnik et de vaincre ce dernier pour ramener la paix, point final !

C’est un remastered donc techniquement il a été retravaillé au niveau des graphismes et ça se voit mais quand même… Il y a des points qui n’ont pas été retouchés et c’est vraiment dommage, limite un signe de feignantise. J’ai effectué le test sur Xbox One X. Le jeu est bien fluide et je n’ai pas constaté de ralentissement dans les niveaux. Franchement j’ai parfois été impressionné car les sensations de vitesse sont bien présentes et malgré ce, les décors défilent sans aucun soucis. Sauf qu’entre les niveaux, les temps de chargement sont énormes ! Ensuite et bien que je n’ai pas fait l’opus original, j’ai pu voir que les textures ont été lissées mais il n’en demeure pas moins que les graphismes sont datés notamment au niveau des modélisations. Attention cela ne veut pas dire que tout est à jeter, l’ensemble reste agréable à regarder et la première chose que l’on attend d’un Sonic c’est de la fluidité et elle est bien au rendez vous.

ça part dans tous les sens pour la DA

En revanche, que dire des cinématiques ??? Ce n’est pas possible elles n’ont eu droit à aucune retouche c’est très marquant et même gênant. Un petit mot sur la DA du jeu avec laquelle j’ai eu du mal. On va parcourir un parc d’attraction dans l’espace, il est donc évident que l’on va traverser des décors variés sauf que trop c’est trop. J’ai trouvé l’ensemble totalement incohérent et encore une fois j’ai eu du mal à accrocher. Je suis conscient que tous les jeux Sonic ont eu des niveaux différents mais sur Sonic Colours Ultimate on est vraiment dans l’excès. Je reconnait également que dès ma plus tendre enfance, je faisais parti de la Team Nintendo Plombier moustachu opposé à la Team Sega Sonic (on a gagné les gars good game) du coup j’ai toujours plus apprécié la DA d’un Mario à celle d’un Sonic mais c’est purement subjectif. Au niveau sonore, ça reste du Sonic avec des musiques bien speed et j’ai surtout adoré le bruit des rings que l’on perd lorsque l’on se fait toucher.

la qualité…
… mon dieu !

Un gameplay simple et construction originale

Ce qui m’a surpris avec Sonic Colors Ultimate, c’est la construction du jeu. On ne se contente plus de passer de monde en monde sans retour en arrière possible. Cette fois-ci on a plusieurs mondes à explorer comme bon nous semble car le jeu nous laisse le choix, un peu comme un Mario ou un Crash Bandicoot (les derniers opus). On a 6 mondes composés chacun de 6 niveaux avec un boss. En fait le jeu va nous obliger à faire du backtracking pour refaire les niveaux et tout débloquer une fois que l’on a les Wips adéquats. Le concept du jeu reste de finir un niveau le plus vite possible sauf qu’il y a également pas de collectibles à ramasser : pièces à dépenser en boutique, rings rouges qui permettent de débloquer de nouveaux modes de jeu. Pour ramasser tout ces collectibles il faudra user des wisps qui donne à Sonic des pouvoirs spécifiques : traverser les murs, marcher au plafond, creuser le sol, voler… Il y a de quoi faire sauf que… Les wisps ne servent quasi uniquement à récupérer les rings rouges qui ne sont pas nécessaires pour finir les niveaux… En fait les wisps ne sont utiles que si vous visez le 100% c’est dommage d’ajouter un élément que l’on veut central dans le gameplay et qui finalement se révèle être totalement dispensable…

La construction des niveaux est originale
L’utilité relative des wisps

Le jeu n’est pas difficile, les niveaux comportent beaucoup de checkpoints, on a toujours le système de rings qui nous permet de nous faire toucher une fois tant que l’on a un ring… On a en plus les « Tail Save », système qui permetà Tail de récupérer Sonic si celui-ci meurt histoire de nous donner une chance supplémentaire. La seule difficulté du jeu apparaîtra lorsque l’on essaie de faire le 100%, certains rings rouges sont bien cachés et on passe son temps à fouiller minutieusement le niveau ce qui me pose un autre problème. Le concept d’un Sonic est d’aller le plus vite possible or avec le système de Wisps et de ring rouges à chercher, ça casse la dynamique du jeu. On va fréquemment s’arrêter pour vérifier si on a pas oublier quelque chose. La maniabilité du jeu n’aide pas. Si les phases en scrolling horizontal sont relativement propres, les phases en 3D sont problématique pour bien diriger Sonic de gauche à droite. J’ai trouvé la maniabilité très imprécise. Au final le jeu se parcourt assez bien mais se finit vite puisqu’il faut moins de 5 heures pour voir la fin et le double pour un 100% ce qui pour moi fait un peu léger par rapport aux standards de la concurrence.

Le but est d’aller vite !!!
ces moments sont horribles
Certains rings sont chiadés à trouver

Le jeu propose un mode alternatif : le Rival Rush mais qui ne s’obtient que si vous trouvez 15 rings rouges. J’ai envi de dire pourquoi ? Pourquoi limiter le contenu alors que celui accessible est un peu chiche ? Surtout que ce n’est pas comme si c’était un bonus qui faciliterait le jeu non là c’est carrément un mode de jeu ! Bon après il n’y a pas de quoi se taper le cul par terre puisque le mode consiste à affronter Metal Sonic sur des parcours… Sirènes de la mode oblige, on a droit à une boutique dans laquelle on peut acheter des éléments cosmétiques via la monnaie trouvée en jeu… Voilà que dire de plus…

Les boss sont travaillés
La boutique…

Conclusion

J’ai râlé durant tout le test mais c’est uniquement car je n’ai pas fait l’opus original, j’ai donc traité le jeu un peu comme un « nouveau jeu ». J’ai quand même pris du plaisir à retrouver Sonic en bien meilleur forme que la dernière fois où je l’ai quitté. Le jeu n’est pas parfait mais il fonctionne et a su faire preuve d’originalité pour sortir un peu des sentiers battus de la licence. On retrouve les sensations et la fluidité qui ont fait le sel de licence en revanche on a perdu la maniabilité parfois imprécise. Les fans de la licence ne pourront faire l’impasse et ceux qui n’ont pas fait l’opus original pourront toujours tenter l’expérience même si cela reste un remastered qui aurait pu proposer d’avantage d’améliorations.

Pour
  • Une construction de la progression intéressante et originale
  • Une fluidité sans faille
  • Un plaisir de retrouver Sonic en forme
Contre
  • Les cinématiques d’antan
  • La maniabilité un peu imprécise
  • L’utilité relative des wisps

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""