Test – Back 4 Blood – Retour dans l’apocalypse zombie

Grand retour pour le studio Turtle Rock, qui après un semi échec avec leur dernier jeu multijoueur Evolve, revient à ses premiers amours puisque tout simplement Back 4 Blood est la suite spirituelle de Left 4 Dead dont le dernier est paru en 2009. Mais est ce que 12 ans plus tard la sauce tient toujours malgré de flagrantes nouveautés, nous allons le voir !!

Fort Hope c’est chez nous !!

Le synopsis est tout simple, une épidémie touche le monde (non c’est pas le COVID mais plus comme la plante de Résurrection si tu as la référence) puisqu’un parasite (laisser sous entendre d’origine extraterrestre) transforme les gens en « Riders » ou comme on le dira plus facilement des zombies, assoiffé de chair et de sang. Mené par Mama, un groupe de vétéran nommé les « Nettoyeurs » sont la pour éradiquer et faire revenir la paix à Fort Hope. Le studio nous propose ici vraiment du fan service et ne sera pas là pour se réinventer mais améliorer l’expérience de jeu que tous attendaient depuis longtemps avec un Left 4 Dead 3 manquant à l’appel. Comme pour son « ancêtre », B4B nous propose de partir à 4 joueurs en coopération pour faire face à ces monstres. Pour y parvenir, nous allons traverser 4 Actes répartis en Chapitres et sous chapitres (pour un total d’une vingtaine de missions) qui je vous avoue restent pour certaines un peu courtes, mais aux objectifs variés. Même si le jeu nous fait commencer comme un bon L4D avec les appartements, le studio nous change vite d’atmosphère et nous gratifie de plusieurs environnements passant de la forêt, aux égouts. Mention spéciale comme on peut le lire partout (je ne fais pas dans l’originalité je sais) pour la mission du Jukebox, où il faudra le protéger pendant que les survivants s’échappe en bus sur du bon son !!

Un gameplay connu avec de belles nouveautés

Même si c’est du L4D tout craché, B4B nous propose pas mal de nouveautés dont deux très intéressantes, la première étant les « Nettoyeurs ». Au nombre de 8, chacun apporte sa petite contribution personnelle avec un petit bonus pour soi même et pour l’équipe. Couplé à cela, vous avez la grosse nouveauté, le système de Deck. Cela peut paraître compliqué mais pas tant que ça, avant tout de début de partie, dans le HUB, vous pouvez confectionner votre petit jeu de cartes pour aborder les missions. Au total, 15 peuvent être choisies (parmi une centaine) et octroiera à vous et votre équipe un bonus correspondant à la carte. De base, un deck prédéfini est disponible pour nous lancer au début de notre périple, mais petit à petit nous gagnerons des points de ravitaillement qui permettrons de débloquer des cartes de plus en plus intéressantes. Si par hasard, vous arrivez à activer toutes vos cartes en avançant simplement dans les Actes (vous repartez de 0 à chaque changement d’acte), ne vous inquiétez pas, des cartes bonus seront ajoutées qui sont tout simplement celles de base (plus de vie, de munitions, de stamina, etc..). Cet ajout est non négligeable puisqu’il augmente considérablement la durée de vie et surtout peut nous aider à appréhendez les niveaux aux difficultés supérieures de meilleurs manière. Mais sur ça j’y reviendrais plus tard …

En plus de ces cartes pour nos Nettoyeurs, des cartes dites de Corruption seront là pour vous barrer la route et rendre votre périple plus difficile. Comme pour ceux des Nettoyeurs, elle seront actives dès le début du chapitre aléatoirement, avec de plus en plus de contrainte plus on avance dans notre périple de l’extermination (bien sûr ce n’est pas les mêmes à chaque fois, même si on meurt on recommencera avec un nouveau build de corruption différent). En exemple, je peux vous citer des mutations différentes des créatures basiques. Certaines cartes, nous servent aussi d’objectifs secondaires, qu’il ne faudra pas négliger, puisque celles-ci vous donneront en récompense des points de ravitaillement ainsi que du Cuivre la monnaie du jeu. Cette monnaie du jeu, d’ailleurs parlons en, puisque à chaque début de sous chapitre, elle vous permettra de vous stuff et de pouvoir acheter les objets dont vous avez besoin. C’est pièces et bien sûr tout autres objets et armes peuvent être trouvés durant notre périple, il faut juste bien penser à fouiller la carte pour obtenir le meilleur équipement qu’il soit !!

D’ailleurs parlons Zombies Spéciaux, aux nombres de 5, trois d’entres eux proposeront de petites mutations intéressantes qui permettront aux joueurs de ne pas affronter les mêmes monstres. Par exemple, le Géant, les mutations seront différentes, un vous concassera, tandis que l’autre se jettera sur vous pour vous asséner de grosses mandales dans le visage. Petite déception pour les deux autres spéciaux que j’ai trop peu vu, mais dont l’un sert d’alarme à Horde et l’autre si vous l’effrayez vous pourchassera pour vous manger !!!

Une difficulté à en s’arracher la tête mais pour la bonne cause !!

Parlons maintenant un peu de la difficulté du jeu, qui est au nombre de trois, la première recrue, nous permet de faire notre premier jet dans se monde infesté sans trop de problème (même si à la fin cela se corse un peu). Pas de dégâts alliés, ce mode est vraiment la pour nous faire découvrir l’histoire une première fois et nous faire connaitre vraiment les missions, et de vous faire dépenser vos points de ravitaillements débloqués en meilleures cartes. Puis lorsqu’on termine cette première run, on a envi de changer de difficulté et c’est vraiment la que les ennuis commencent … Aie Aie Aie, en vétéran, le tir allié est activé (mais modéré) et les ennemis sont plus nombreux avec plus de mutations et de zombies spéciaux. Et vraiment, je ne peux vous conseiller que de bien vous préparer et jouez avec des gens qui connaissent déjà le jeu, ayant un micro et concertez vous pour créer vos decks adaptés (tout simplement ne faites pas en Parties Rapides), car vous allez roter du sang, et encore je parle pas du mode cauchemar ou la c’est l’hécatombe.

Et c’est la que je vais vous parler de comment avoir ses cartes pour bien vous préparez pour la suite de vos aventures, il faudra donc les débloquer comme j’ai citer plus haut dans des chaines de ravitaillement (actuellement au nombre de 17), vous font avancer comme un battle pass en dépensant vos fortunes cumulées lors de vos différentes parties. Bien sûr, les accomplissements en jeu vous en font gagner aussi, mais cela reste des cartes basiques concentrées sur les armes dont vous avez fait le plus de kills (500 pour débloqués la carte correspondante). Enfin, dans ces chaines de ravitaillement et accomplissement nous trouvons aussi des éléments de personnalisation, qui sont vraiment à l’heure actuelle très peu en nombre, malgré de jolies skins pour certaines armes et personnages.

Enfin ne jouez pas en solo, le jeu bloque toute progression dans les points de ravitaillement et même les accomplissements et toutes les cartes sont débloqués… Ce qui a mon sens, même avec des IA aux fraises n’est pas super et au final on fait juste l’histoire sans récompense de notre dur périple.

Un mode PVP anecdotique !

Il existe un certain mode Nuée qui est le mode PVEVP du titre (oui un seul mode) et qui nous rappel les bons souvenirs de L4D. Le mode consiste à affronter deux équipes de quatres, une de Nettoyeurs à une équipe de Zombies Spéciaux (oui je vais enfin parler d’eux). Le but est de résister/éliminer contre l’équipe adverse. Celui qui fait le meilleur chrono gagne une manche, à 2 c’est la Win. Vraiment on va pas se cacher le mode est pas foufou, on fait 2/3 games et on s’en lasse déjà dommage car avec plus de modes ou une meilleure approche cela aurait pu être un bon complément. Est ce que la peur de l’échec d’Evolve était là sans doute, car on sent tout de même un mauvais équilibrage….

Enfin parlons graphismes, le jeu étant testé sur Xbox Series X on va pas se mentir, il gère. Le titre est beau, les aspects de nuits et de brouillard sont bien retranscrits et propose des environnements variés et fournis. Le chara design est aussi un sans faute pour nos chers Nettoyeurs et Bestioles qu’on affronte et sont répugnants et plus on avance plus on voit leurs transformations.

Conclusion

Back 4 Blood est le jeu que j’attendais et digne successeur de L4D. Avec un gameplay nerveux, une progression pour aborder les difficultés supérieures et surtout le système de deck réussi et qui appréhende dans les deux sens des parties qui ne se ressemblent pas. Mais avec un système de personnalisation faiblard et surtout un manque encore d’équilibrage le jeu peut rebuter certains (surtout avec un solo non récompensé…). Mais en tout cas le jeu est bon, même très bon et je ne peux que vous le conseiller.

Points Positifs
  • Le gameplay nerveux et efficace
  • Le système de Deck réussi
  • Objectifs variés
  • Personnages ayant des compétences uniques
  • Les cartes de Corruptions qui change la donne…
  • Les différents environnements
Points Négatifs
  • … Mais mal équilibrés à certains moments
  • On ne peut pas jouer en solo
  • IA aux fraises
  • PVP anedoctique

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""