[Test] Voice Of Cards: The Isle Dragon Roars un bon concept mais incomplet

voice fo cards

Voice Of Cards: The Isle Dragon Roars est sorti le 28 Octobre 2021. Cet Ovni vidéoludique est le dernier jeu de Square Enix. Ce jeu est clairement un belle surprise qui plaira énormément au fan de jeux de rôle papier. Car oui, Voice Of Cards est une simulation de jeu de rôle papier.

La seule différence notable avec un vrai jeu de rôle, est le fait que vous ne pouvez pas créer votre personnage. Vous contrôlerez principalement 2 personnages. Aragon notre principal protagoniste, son monstre Lazuli et Onyxia un sorciere.

Autant être franc avec vous de suite, Aragon est anti pathique au possible. Je ne sais pas si c’est un choix artistique, mais impossible de s’attacher a un « héros » comme lui.

Parlons d’abord un peu scénario, après un tutoriel où vous contrôlez des héros ayant de l’expérience. Vous voici au commande d’un groupe en quête de gloire. Et pour cela vous partez à la chasse au dragon. Cela reste clairement basique mais la progression est bien rythmée. Vous allez devoir cheminer de village en village glanant informations et équipements en préparation de votre combat final.

Une Gameplay (trop) Simple

Fidèle a un jeu de rôle, dans Voice Of Cards, vous vous déplacez case par case, à l’affut de combat ou de coffre. On sait très bien que Square Enix est fan des rencontres aléatoires dans ces RPG mais là c’est trop. Quasiment tout les 4 cases de déplacement vous allez rencontrer un combat. C’est vraiment trop et cela est vraiment contre productif.

Car en lui même, Voice of Cards n’est pas vraiment compliqué. Chacun de vos héros dispose de capacités coutant des fragments de cristaux que vous obtenez à chaque tour de vos héros. Du coup, vous avez toujours la possibilité d’utiliser des spéciales. Au final, vos combats n’excèdent que très rarement 5 tours et il devient difficile de trouver un challenge acceptable.

Chacun de vos héros dispose sur ca cartes 3 caractéristiques : attaque, points de vie et armure. Le calcul est simple mais clair : attaque – armure = dégâts. C’est simple voir trop simple. A part les petites animations de certaines attaques spéciale sous forme de lancer de dés, rien de bien palpitant.

Pour conclure cette partie gameplay, je finirais par souligner que dire qu’il s’agit d’un jeu de carte est faux. Les cartes ne sont là que pour le design, pas de création de deck, ou même de spécificités lié à un jeu de cartes, c’est dommage d’avoir basé son nom sur un simple design.

Une technique correcte

Voice Of Cards: The Isle Dragon Roars est correcte en ce qui concerne le coté technique. Ne vous attendez pas à des graphismes époustouflant cependant, ce jeu made in Square Enix ne demande pas de graphismes de dingue il faut l’avouer. Toutefois, le design en lui même est vraiment sympa rappelant Final Fantasy Tactics ou même Drakengard. Et c’est bien normal, le designer n’est autre que Fujisaka Kimihiko qui a travaillé sur les dit jeux.

Un autre bon point pour cette partie est l’ambiance musicale de Voice Of Cards qui est juste sublime ! Cette ambiance retranscrit parfaitement une aventure de jeu de rôle papier. Le composteur n’est autre que Keiichi Okabe qui travail depuis de nombreuses années dans l’industrie du jeu vidéo.

Conlusion du test de Voice Of Cards: The Isle Dragon Roars

Je dois avouer que je suis un peu partager sur Voice Of Cards. Le concept est plutôt sympa sur le papier. Un jeu de rôle papier version jeu vidéo, made in Square Enix avec une mécanique de jeu de carte ! Waouh « shut up and take my money ». Mais au final, manette en main, ben je suis un peu déçu. Les cartes ne servent qu’au design, des combats trop fréquent et plutôt facile. Bon heureusement le scénario est plutôt sympa, la direction artistique est très bonne et l’ambiance musicale est divine. Bon heureusement, il ne coute que 29.99 euros ce qui rend the Voice Of Cards: The Isle Dragon Roars un jeu qui coûte son prix. Même si il n’est pas parfait, il pourra vous offrir un bon moment vidéoludique.

Points Positifs
  • Un scénario sympathique
  • Un concept originale
  • Une direction artistique quasiment irréprochable
  • Une ambiance sonore divine
Points Négatifs
  • Trop facile
  • N’exploite pas le concept des cartes.

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""