[Test] Forza Horizon 5 – ¡ Ay, Caramba !

Après 3 ans d’attente, Forza Horizon 5 arrive enfin sur les dernières consoles de Microsoft, la Xbox Séries X et S. Disponible depuis le 9 novembre pour tous sur le Xbox Game Pass, il est sans nul doute le meilleur jeu de voitures auquel je me suis frotté. Il a su traverser les générations avec comme leitmotiv principal, le Fun. Et autant vous dire que plus les années passent et plus Playground Games nous prouve son savoir faire. 

¡ Arriba ! 

Après 4 volets tout aussi bien les uns que les autres, Forza Horizon aura su trouver à chaque sortie un équilibre et surtout rassembler de plus en plus de monde dans ses aventures automobiles en monde ouvert. Avec à ce jour plus de 10 millions de joueurs après 15 jours de sa sortie anticipée, l’engouement est à son paroxysme. Pourquoi allez-vous peut-être me dire ? Et bien parce que Playground Games le studio derrière la série a réussi à concilier la course, la ballade, et le fun dans un jeu qui rassemble entre autre les plus belles voitures et paysages du monde vidéoludique. 

Bienvenido a festivales 

Avec pour cadre le Mexique, Forza Horizon 5 nous propose une destination luxuriante, avec des plages aux eaux turquoise tout en passant par les montagnes volcaniques, le désert aride et la jungle dense. Dès le départ, la scène d’introduction mettra tout le monde d’accord, avec une présentation dynamique comme seul Playground Games sait le faire. Et comme toujours dans un Forza Horizon il faut impérativement passer cette étape pour commencer l’aventure avec les yeux qui sont écarquillés et la bouche grande ouverte. Le spectacle visuel et sonore ne laisse pas la place au doute, Forza Horizon nous en met plein la vue comme jamais. 

Les changements en rapport à FH4 ne sont pas forcément visibles de suite et pour cause, le jeu se veut dans la continuité, garder le meilleur et proposer des nouveautés. Tout d’abord les festivals qui sont toujours présents, dans FH4 il n’y avait plus qu’un seul festival qui été le centre des attentions alors que dans FH3 plusieurs Festival étaient disponibles en rapport aux destinations de la map et bien cette fois ci les festivals sont de retours mais pour ne pas rester dans la routine chaque festival propose une catégorie, par exemple au fur et à mesure de votre progression vous obtiendrez des points de distinctions qui vont vous permettre de débloquer chaque festival ou de débloquer dans le festival de votre choix une aventure ou une course ultime de la catégorie. Si vous ouvrez le Festival Apex dédié à la course sur route, il sera possible de déverrouiller pour ce festival la course ultime Le Colosse et une expédition. 

Les expéditions permettront de mettre sur pied une antenne radio, pendant l’expédition il faudra accomplir des minis objectifs comme retrouver des statuts, ouvrir un chemin ou encore retrouver un ancien site au cœur de la jungle, chaque expédition est bien entendu unique et je ne vais pas tout vous expliquer sous peine de faire du spoiler. Des petites aventures qui nous permettent de visiter comme dans un safari et de découvrir avec toutes les explications possibles ces endroits magnifiques. Une fois l’expédition effectuée, le Festival vous donnera accès à toutes les courses de la catégorie. 

La progression se fait naturellement et les différentes courses se débloquent pour noyer la carte d’épreuves et de coup de pub. Et autant vous dire que le nombre d’épreuves est gargantuesque. Petite nouveauté pour les panneaux danger et que maintenant les sauts s’apparentent plus à de vraies cascades sorties des meilleurs film du genre, à l’approche d’un saut il y a un tremplin pour vous permettre de faire des vols incroyable allant jusqu’à plus de 800 mètres pour certains, comme celui situé à l’aéroport abandonné. Et que dire de cette carte excellente qui rassemble le meilleur de tous les Forza Horizon avec une autoroute ou il est possible de pousser jusqu’au dernier retranchement chaque voiture de la liste ou encore ce volcan à gravir sur des routes sinueuses sans fin, autant vous le dire le réseau routier de Forza Horizon 5 force le respect tellement il a bien été pensé. 

Autre changement les épreuves du Forzathon qui étaient proposées chaque heure dans FH4 ont laissé place à Horizon Arcade, avec toujours 10 minutes pour les autres joueurs afin d’accomplir le score demandé et engranger des points Forzaton, les points Forzathon permettent toujours d’être dépensés dans la boutique Forzathon en achetant des voitures, des klaxons, ou des vêtements pour votre avatar. Une chose qui m’a donné de la nostalgie est de voir un encart dans le menu pause ou il est écrit Total de point Kudos, à ce jour je n’ai pas d’autre information à ce sujet mais pour les connaisseurs les Kudos été dans PGR (Project Gotham Racing) le nom donné au points de prouesses. On verra bien ce qui se cache derrière prochainement. 

Les saisons qui avaient fait leurs apparitions sur FH4 sont ici reconduites mais n’ayant pas encore vu à ce jour la totalité car comme toujours disponibles chaque semaine en changement de cycle, je n’ai pour l’instant eu à faire qu’au printemps avec les tempêtes de sables et l’été avec les orages spectaculaires.

Beau comme un camion 

Comme vous devez le savoir à la sortie des Xbox Series, Microsoft n’avait pas proposé pour la première fois de son histoire un jeu de course à la sortie de leurs consoles, sachant que chaque sortie de Xbox été accompagnée d’un grand jeu de course et en l’occurrence depuis la Xbox One d’un Forza. Pour combler ce manque et sachant que chaque Forza Horizon avait un rythme de sortie tous les 2 ans, l’année dernière Playground Games a donc fait une mise à jour  Xbox Series pour FH4. Ce qui nous a donné un aperçu de ce que la Xbox Series X avait dans le ventre. 

Et je peux vous dire que malgré avoir été préparé en amont avec des vidéos et présentations par toute la presse vidéoludique et Playground Games je ne m’attendais pas à une telle claque. Dès la présentation le ton est donné, jamais je n’avais encore vu un jeu aussi beau avec un rendu sur l’écran et une direction artistique aussi poussée. C’est fluide, c’est beau, c’est fun et par-dessus tout c’est un énorme bac à sable sur fond de jeu de courses. Pour vous mettre dans la confidence j’ai en ma possession une TV 4k HDR tout ce qu’il y a de plus banale, avec un écran LED et un affichage à 60 hertz. Je peux vous dire que même sur un écran grand public à prix moyen, je suis resté scotché sur mon canapé. J’ai roulé sans m’arrêter pendant plusieurs heures avec cette Dodge Charger Bleue en contemplant la beauté des environnements spectaculaires. Et techniquement pour tout vous dire, la majorité des bugs rencontrés avec son aîné sont ici dans la majorité tous gommés, l’aliasing est partie en vacances et le framerate est stable comme un poteau planté dans du béton armé. 

Prise en main 

Vous le savez surement tous, difficile d’apprécier un bon jeu de voiture si la jouabilité est hasardeuse mais dans les faits nous sommes aux commandes d’un jeu Playground Games ce qui en dit long sur la maîtrise dans le domaine, l’évolution est tout en douceur et si vous avez manqué quelque épisode de la franchise ne vous inquiétez pas, la prise en main est excellente. Si comme moi vous enlevez la moindre assistance à la conduite, on peut même dire que le jeu flirte avec la simulation. Les freinages sont plus réels dans le sens ou la voiture perd encore plus son adhérence si vous freiner fort, lors d’un burn ou un démarrage en accélérant à fond le contrôle est plus difficile et c’est ça que j’aime, devoir apprivoiser les chevaux pour rester dans la ligne de conduite. Mais ne vous y trompez pas FH5 reste accessible pour toutes et tous avec un feeling encore plus abouti et plus technique.

Ambiance Sonore 

Dès l’introduction le ton est donné avec cette musique aux accents typiques du genre Mexicain. Pour les sons ou bruitages des moteurs Playground avait justement parlé que le travail accompli avait permis d’avoir dans l’ensemble des sons plus proches de la réalité. Mais malgré une évolution certaine, il y a quand même quelques sons qui me reste en travers de la gorge, comme celui de la voiture de NASCAR, un gros V8 américain avec un échappement course ( sortie libre ) qui me fait plus penser à une voiture de Course GT qu’à une voiture de NASCAR, comment proposer ce genre de son sur une voiture pareille, incompréhensible, a contrario beaucoup de voitures se voient agrémenter de bruitages plus que corrects et collant parfaitement à la réalité. 

L’ambiance dans les lieux comme la jungle ou la plage sont très fidèles à ce que l’on peut entendre dans de tels lieux. Oiseaux, ânes ou encore chiens sont bien représentés comme les hurlements des singes hurleurs quand on passe par la jungle. et comme toujours les musiques et radio avec des titres et playlists judicieusement bien choisis. de quoi arpenter les routes avec du bon son dans les oreilles.

Conclusion 

Forza Horizon 5 est à ce jour le meilleur jeu de voiture toute plateforme confondue, oser dire le contraire est synonyme de mauvaise foi, car malgré peu de changements au premier abord on constate après quelques heures de jeux qu’en réalité il y a un réel bon entre FH4 et FH5. Vous aimez les voitures ? Vous aimez le dépaysement ? Vous aimez le fun ? et bien ne cherchez plus ailleurs, Forza Horizon 5 est fait pour vous. Disponible sur le Xbox Game Pass, sur Xbox One, Xbox Series X/S et PC autant de choix possibles de plateforme et toujours autant de fun, Forza Horizon 5 est le GOTY de 2021. 

POSITIF
  • Une map magnifique
  • Prise en main parfaite
  • Graphisme spectaculaire
  • Ambiance sonore incroyable
  • Les nouvelles voitures
  • Les aventures prenantes
  • L’autoroute pour pousser à fond sa voiture
NEGATIF
  • Je cherche encore

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""