TEST: Monster Energy Supercross The Official Videogame 5 – Plus Accessible, Plus De Fun

Milestone remet le couvert avec Monster Energy Supercross The Official Videogame 5. Pas trop enchanté l’année passée avec le quatrième volet coincé entre 2 générations de consoles, cette année Milestone semble avoir trouvé un équilibre avec cette version Séries X que nous avons eu pour le test. Enfilez votre plus belle combinaison pour dompter vos montures.

Et il devient plus accessible 

Monster Energy Supercross The Official Videogame 5 ouvre enfin l’accessibilité pour tous. Si mes souvenirs sont exacts, j’avais toujours râlé  sur la difficulté du titre et pour cause des adversaires gonflés à bloc malgré la difficulté réglée sur super facile et une jouabilité hasardeuse et pas facile à prendre en mains. Mais aujourd’hui tout cela a subi un équilibrage bienvenu qui se ressent dès la première course.

J’ai donc directement passé toutes les étapes pour faire une course unique et je suis agréablement surpris, la prise en main est beaucoup plus intuitive avec un très bon ressenti du pilote pour effectuer quelques figures pour épater la foule en délire.

Niveau contenu on retrouve une multitude de possibilités offertes, comme par exemple éditer des circuits et les partager avec la communauté, jeu en ligne, carrière solo, épreuve unique ou encore championnat et même la promenade libre qui vous permet de traverser des villages dans la Map Complexe dédiée, et si vous voulez connaitre par-cœur les circuits de courses officiels ou ceux créés par Milestone tout est disponible directement dans le mode promenade libre.

The futur is now 

Loin de vouloir reprendre le slogan mythique de SNK c’est surtout le nom donné au didactitiel “Académie du futur” qui me le rappelle, avec trois types de cours pour connaitre les moindres détails de cette discipline. Avec des cours d’introduction, avancés et théoriques qui sont plus accès sur les différents menus du jeux. Un nouveau nom donc mais un contenu plus étoffé que par le passé pour offrir un meilleur apprentissage au rookie que vous êtes.

La carrière 

En mode carrière le titre propose trois types de championnats, le Futures le Rookie et le Pro, il faudra cependant à chaque étape finaliser le championnat pour pouvoir accéder au niveau supérieur. Le Futures propose de faire trois courses qui déverrouillent le Journal et l’Académie du Futures, ainsi de suite le mode Rookie se compose de 9 courses en 250 East et 8 courses en 250 West et permettra de déverrouiller de nouvelles compétences ou des ajouts comme les blessures du pilote et des épreuves spéciales entre autre.

La carrière Pro rassemble 17 courses mais si vous voulez accéder a ce championnat il faudra impérativement terminer dans l’une des 3 premières place du podium dans le Rookie. Une carrière bien ficelée qui permettra au fur et à mesure de devenir le grand champion que vous avez toujours voulu être.

Prise en main 

Comme je le dis directement en début de test , la prise en main à globalement subit une refonte. Mais que du positif pour le coup avec une meilleure approche de la conduite et une moto qui me semble beaucoup plus maniable que dans les titres précédents. Le placement de la moto se fait plus naturel et la réactivité générale est beaucoup plus fluide et précise. Cela renforce l’immersion et surtout l’impression de vraiment dompter la bête qu’il y a entre nos jambes. 

Graphisme et technique 

D’un point de vu général le titre à réellement subit un bond graphique avec des environnements encore plus beaux, les détails du pilote et de la moto sont géniaux et les décors sont très bien détaillés ajoutez à cela une caméra dynamique qui suit parfaitement notre jeu et qui n’entache en rien la vision des figures qu’on effectue lors d’un saut. Très bon travail opéré par le studio Milestone. 

Le tout se joue en 4k et 60 images secondes sans broncher même avec un départ de course ou tous les pilotes sont ensemble il n’y a aucun ralentissement ressenti sur toutes les sessions que j’ai pu faire.

Ambiance Sonore

Bien que cela ne soit pas toujours facile à retranscrire, le son des moteurs sont de très bonne facture. La musique dans l’ensemble colle parfaitement à l’esprit du monde du Cross avec du rap et du rock pour satisfaire toute les oreilles. Ajoutons à cela des bruits d’environnement avec des oiseaux audibles du plus bel effet quand on se ballade tranquillement dans le complexe. Tout est cohérent et bien traduit dans les menus.

Contenus 

Fort d’une carrière découpée en trois modes, d’un éditeur de circuit et d’un mode en ligne aux petits oignons le contenu proposé est à la hauteur du titre. On retrouve bien sur les éternels modes habituels mais agrémentés de nouveautés comme le didacticiel renommé Académie du Futures avec en plus de la forme un vrai fond pour apprendre en partie tous les secrets de ce sport plus compliqué qu’on le pense. 

CONCLUSION 

Monster Energy Supercross The Official Videogame 5 revient cette année et c’est avec plaisir que j’ai eu à faire cette review, une difficulté revue dans le bon sens, une prise en main beaucoup plus accessible au commun des mortels et du contenu revu en hausse pour une cuvée 2022 plus qu’honnête dans son ensemble pour un jeu qui n’a pas pour habitude de rassembler les foules hors de ses frontières Nord américaines. Si vous aviez eu des mauvaises surprises sur les opus précédents, soyez rassurés cette année Monster Energy Supercross relève le niveau pour plus de plaisir et de fun.

POSITIF
  • La prise en main
  • La difficulté mieux gérer
  • Une fluidité à toute épreuve
  • Du contenu et des modes de jeux plus abouties
  • Les promenades dans le Complexe
NEGATIF
  • Des décors parfois old gen
  • L’IA pas assez évoluer

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""