[Test] Star Ocean 6 The Divine Force un come back réussi

Star Ocean 6

Star Ocean est une série de RPG made in Square Enix qui a commencé en 1996 sur la Super Nintendo. Après quelques opus plus que moyen, cette série action RPG revient en force avec Star Ocean 6 The Divine Force qui nous offre un come-back plus que réussi.

Un Scénario cousu de fil blanc

Bon autant être tout de suite clair, le scénario de Star Ocean 6 The Divine Force c’est du déjà vu. Raymond Lawrence, capitaine d’un vaisseau spatial se fait attaquer par un navire de guerre de la Fédération Pangalactique sans aucune réelle raison. Il dû évacuer sur dans une capsule de survie et arriva sur un planète « sous-développée » où il rencontrera Laetitia Aucerius, princesse souhaitant se battre et défendre son peuple. Malgré plusieurs incompréhensions dues au fait que Laetitia ne savait pas qu’il existe d’autres monde, ils vont ensemble, parcourir le monde fantastique afin de sauver son peuple d’invasion pour Laeticia et retrouver son équipage pour Raymond. 

Tiens, ça me rappelle quelque chose ! Ben oui c’est quasiment le même synopsis que Star Ocean 4 The Last Hope où Edge Maverick se crash sur une planète et rencontre Reimi qui découvre qu’elle n’est pas seule dans l’univers. Ont est quasiment sur un copié/collé des deux scénarios. Je dirais presque « c’est dommage” mais il est vrai que côté scénario la série Star Ocean reste dans la même ligne éditoriale.

Pour les personnes qui vont découvrir la série cela restera une découverte pour les autres cela sentira un peu le réchauffé. Mais il est vrai que cela devient de plus en plus difficile d’innover et au final Tri Ace et Square Enix maîtrisent plutôt bien cette partie.

Un Gameplay qui gagne en intensité

Tout d’abord, Star Ocean 6 The Divine Force nous offre la possibilité de jouer soit Raymond qui maîtrise les épées à deux mains et se bat a coup de combos dévastateurs et Laetitia qui maitrise des épées plus légères et la magie élémentaires présentes sur sa planète. Chose que je trouve plutôt sympa, Raymond aurait pu créer n’importe quelle arme à feu mais pour le pas provoquer de choc avec la technologie il a préféré se limiter à une arme présente sur la planète où il s’est écrasé.

J’avais eu accès à la démo et je dois avouer qu’elle ne m’avait pas convaincu car je trouvais les combats poussif. En effet, pour pouvoir frapper vous devez utiliser des points d’attaque qui se régénère à intervalle régulier. Il en résulte un sentiment de frustration car vous allez vite vous retrouver à court d’énergie pour frapper en plein combat. Mais il faut préserver jusqu’à rencontrer le premier boss (soit 45-60 minutes de jeu). Juste avant ce combat vous trouverez D.U.M.A. une sphère technologique qui changera totalement votre façon de jouer. En effet, D.U.M.A. vous permettra d’enchainer les coups augmentant le nombre de points d’attaque. A vous les combos sans fin ! D.U.M.A. pourra aussi déployer un bouclier ou vous octroyer la possibilité d’effectuer des attaques aériennes dévastatrices. Mais ce n’est pas tout, cette sphère vous permettra de faciliter l’exploration du monde en accédant à des coffres cachés sur des plateformes auparavant inaccessibles.

Il en résulte des combats ultra nerveux et assez stratégique même si on peut regretter un IA alliée un peu en dessous lors de combats, surtout lors des combats contre les créatures gigantesques qui ont des points faibles pour faciliter les combats.

A vous de prendre en main le jeu

Star Ocean 6 The Divine Force ne vous lâchera pas le travail, ce sera a vous de découvrir le jeu. En effet le tutoriel est minime et c’est à vous de fouiller dans le menu pour comprendre toutes les subtilités de cet opus. Et c’est plutôt appréciable au final, car si l’évolution se fait grâce à un sphérier (coucou FFX) C’est à vous de personnaliser votre roster. Chaque sphérier a un point de dárt centrale et se développe en minimum 3 branches. C’est appréciable car les combats même s’ ils apportent pas mal de points d’expérience, chaque case de sphérier est gourmande.  

Mais cela vaut le coup, en effet dans Star Ocean 6 the Divine Force vous permet de créer vos propres combos et au vu du nombre d’attaque possible vous pouvez personnaliser vos personnage. Et D.U.M.A. n’est pas en reste car vous pourrez trouver lors de vos explorations des cristaux qui pourront augmenter les capacités de votre sphère, plus d’attaque, un bonus de défense, un système de détection des coffres pas de soucis vous allez pouvoir le faire. On se prend vite au jeu et cela nous pousse à explorer le monde de fond en comble. 

Parlons Roster tant que nous y sommes, Star Ocean 6 The Divine Force, vous permet de recruter 8 autres alliés:

  • Albaird, le garde du corps de Laetitia utilisant des chakrams et la magie
  • Hélena, allié et amie de Raymond, use de sa faux comme personne.
  • Nina, soigneuse attitrée du groupe qui cherche un remède contre une maladie mortelle
  • Midas, un ingénieur à la limite du savant fou qui en souhaite que le bien de sa patrie
  • Theo, le roux (de secours) du groupe, chevalier d’ascendance royale, il manie la hallebarde comme personne
  • JJ, le robot samouraï du groupe (j’arrive pas a croire que j’ai ecris ca), de nature calme et posé un reste néanmoins un vraie brute au corps à corps.
  • Marielle, adepte des gunfight cette ennemie (par principe) de Raymond saura changer de camp lorsqu’il le faudra
  • Malkya, amie de longue date de Laetitia, usera de ses poings pour la bonne cause.

Star Ocean 6 The divine Force un RPG classique

Comme dans chaque RPG, nous avons en général, des minis jeux et du craft. Le craft vous demandera d’explorer le monde pour récupérer des compos dans la nature et sur des monstres (dont certains assez costauds). Mais j’avoue que ce qui má le plus plu, c’est le mini jeu l’es´owa, une sorte de jeu d’échecs avec figurines qui est ultra addictif. SI on ajoute la chasse aux lapins qui sont loin d’être facile à attraper, on se retrouve avec un jeu ultra complet.

Le point graphique

Bon cette partie sera volontairement courte. Pas parce que le jeu est moche mais à cause d’un souci matériel. Mon ordinateur commence à dater un peu et je n’ai pas pu profiter du jeu à 100% côté graphique/performance.  

Toutefois ce que j’ai pu voir, les personnages sont bien modélisés et les combats restent fluides sans aucune chute de frame.

Conclusion du test de Star Ocean 6 The Divine Force

Après un 5éme opus plutôt mauvais, Star Ocean The Divine Force  souffle un vent nouveau sur la série. Mème si le scénario est cousu de fil blanc, l’ajout de D.U.M.A. permet de sentir une certaine liberté plus que bienvenue. Si on ajoute un roster de 10 personnages jouables apportant chacun leur originalité au combat et des mini jeux addictif. Et bien on se retrouve avec un RPG plus que correct qui ravira aussi bien les fans de la série que ceux qui la découvriront.

Pros
  • Roster divers
  • DUMA permet une liberté dingue
  • Les mini jeux
  • Gameplay nerveux
  • Exploration agréable
  • Bestiaire variés
Cons
  • Scénario convenu

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""