Test – Super Magbot – Une histoire de plus et moins

L’étoile Magneta est en danger ! Cela fait des années que des aimants ont été éparpillés par l’étoile sur les planètes proches. Chacun d’entre eux a pris des formes bien différentes selon l’environnement. Mais sur chaque planète un fragment unique existe en son cœur. Le terrible Magstéroïde a découvert que les fragments de l’étoile disséminés au cœur des planètes alentours lui confère un pouvoir considérable. Afin de se les accaparer, il a modifié sa trajectoire afin de détruire les planètes entre lui et l’étoile. Super Magbot est alors envoyé pour récolter les fragments et cœurs de pouvoir afin de pouvoir protéger l’étoile de cette terrible menace !

Une introduction qui peut paraître simple, mais qui pose les bases du jeu et qui les pose très bien ! Nous incarnons donc un petit robot qui va devoir se frayer un chemin sur chacune des quatre planètes (Magterra, Magzéro, Magmah et Magtek). Il devra réussir à atteindre les fragments de planète de chaque niveau proposé avant de vaincre les boss de chaque planète. Car on ne vous offrira pas facilement ceux-ci, il faut croire que ça se mérite de devenir un héros. Pour atteindre notre objectif, rien de plus simple sauter de plateforme en plateforme afin d’atteindre chaque fragment ! Sauter ? Ah, mais oui ! Je ne vous l’ai pas dit ! Magbot ne sait pas sauter !

Vous vous rappelez de l’introduction ? Les aimants éparpillés ? Toute la mobilité de notre héros se basera sur le magnétisme (à part le droite-gauche tout de même). Alors il ne faut pas s’en faire, même si on ne se souvient plus du principe de base du magnétisme, les premiers niveaux sont des tutoriels qui vous expliquerons tout. Pour simplifier, vous pouvez générer dans une direction et sur une distance limitée un signal magnétique (qui ressemble à un sabre laser). Ce signal peut être bleu ou rouge, positif ou négatif en gros. Et les aimants éparpillés par l’étoile sont eux aussi bleus ou rouges ! Résultat, pour sauter, on se positionne par exemple sur un aimant bleu et on génère un signal bleu vers le bas. Comme les signaux se repoussent, car identique, cela nous propulse vers le haut. À l’opposé, si on veut monter, mais que l’aimant est au-dessus, on émettra un signal de couleur opposé qui nous attirera vers le haut. Voici les deux principes de base sur lesquels se repose le côté plateforme du jeu.

Outre le fait de devoir garder en tête ces principes de repousser ou attirer, il faudra s’adapter au type d’aimant. Certains disparaîtront après utilisation, d’autres disparaîtront après quelques secondes dessus, certains prendront la forme d’un nuage qui bouge a chaque utilisation. Et il y en a des bien plus complexes par la suite. L’autre difficulté se trouvera dans les pièges que chaque niveau proposera et la façon dont les créateurs les utiliseront. Au début ça ne sera que des roues coupantes, puis elle se mettront à bouger le long des murs et enfin en lévitation. Chaque planète aura ses propres propriétés et ses propres aimants et pièges également.

Rien qu’avec cela vous avez quelques heures de jeux et de tentatives devant vous-même s’il n’y a que 4 planètes. Et une fois cela terminé, ce n’est pas fini ! Effectivement, sans rentrer dans le détail, il restera d’autres niveaux cachés a débloquer en réussissant les « objectifs secondaires ». Pour celles et ceux qui auraient plus de difficultés, il existe des options pour se simplifier la vie. Par exemple, pouvoir charger son signal à l’infini. Normalement, on ne peut pas l’utiliser infiniment et indéfiniment. Permettre le « temps de vol » de rester infiniment, cela facilite l’orientation du signal parfois difficile. Ajouter des checkpoints pour ne pas refaire tout le niveau si on se loupe à la fin.

On a donc ici un jeu de plateforme dans lequel on ne peut pas sauter. Cela rend le gameplay très intéressant et les créateurs du jeu ont réussi a bien varier l’usage du magnétisme et des pièges pour le rendre très diversifié. Je ne me suis pas attardé sur l’aspect graphique ou audio du jeu même s’ils sont tous deux de bonne qualité, car l’originalité de ce dernier ne s’y trouve pas spécialement. Dans l’ensemble, c’est un très bon jeu de plateforme qui a pour mérite d’être original par plusieurs aspects et qui a une durée de vie intéressante par les secrets a débloquer. Il ne reste toutefois pas un jeu pour des personnes qui ragent attention !

Pros
  • Original.
  • Une bonne courbe de difficulté.
  • Des découvertes tout au long de l’histoire.
Cons
  • Peut-être rageant.
  • Il faut s’accrocher pour l’apprécier.

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""