Test – Big Rumble Boxing: Creed Champions – C’est pas fini tant que la cloche n’a pas sonné !

Holala un jeu de boxe sur l’univers de Rocky ? Je ne m’y attendais pas, encore moins quand le titre est basé sur le nom d’Apollo Creed, Big Rumble Boxing: Creed Champions vous permettra donc d’incarner l’étalon italien Rocky Balboa. Fort d’une franchise de 6 films (autour de Rocky Balboa) et de 3 films sur l’histoire du fils d’Apollo Creed, ce jeu sous la licence MGM est basé sur les 4 premiers films de la Saga et surtout des derniers films sur le parcours d’Adonis Creed. Je vais de ce pas à la castagne pour revivre l’histoire incroyable de Rocky et Creed.

L’étalon italien

Malgré un titre avec le nom de Creed, la première chose qui m’attire est de pouvoir prendre place dans le corps de Rocky Balboa, le personnage rendu célèbre avec la saga Rocky. Le menu principal nous propose un mode Arcade permettant de revivre en partie l’histoire de chaque boxeur, un mode Versus qui ne permet que des combats en local et enfin un mode Entraînement. Je m’empresse de prendre Rocky pour voir si tout colle parfaitement aux films. Pour ce point pas de problème, on revit le parcours du grand boxeur à travers une histoire que Rocky raconte suite à des questions de Adonis Creed, seul regret, tout est fait sur fond d’écran fixe façon BD, pas de morceau du film ni de cinématique créer pour l’occasion.

En somme, Rocky nous refait vivre les combats qui l’ont menés au sacre. C’est-à-dire, être le Champion du Monde de Boxe poids lourd avec la fameuse défaite de Creed dans Rocky 2. S’ensuit des combats fictifs rajoutés pour inclure de nouveaux personnages comme ce boxeur mexicain que Rocky avait affronté sur la demande de Apollo. Tous les combats importants présents dans Rocky 1 à 4 ont donc été inclus dans ce scénario dédié à Rocky, mon seul regret et de ne pas avoir la présence du personnage Tommy Gunn qui était le poulain de Rocky dans le cinquième film. Vous me diriez que cela est normal sachant que seuls les 4 premiers films font partie de cette histoire. Mais sachant que Tommy Morrison était lui-même un vrai boxeur et est mort à l’âge de 44 ans avec un beau palmarès, cela aurait pu être aussi un hommage au personnage et homme qu’il a été.

Une fois sur le ring, il faut avouer que la prise en main est assez simple, la caméra offre une très bonne visibilité sur le ring et les personnages sont très maniables, les coups sortent facilement et tout cela est agrémenté d’effets. Une fois la jauge de coups remplis, cette dernière permet de donner une suite de coups dévastateurs une fois enclenchés avec la touche LB de la manette Xbox. C’est rapide et Rocky ne se balade pas comme le gros lourdaud qu’il était dans les premiers Rocky. On a plutôt affaire au bonhomme qui est passé dans les mains de Apollo dans Rocky 3. La seule reproche que je peux faire niveau jouabilité, c’est lorsque l’on reçoit le coup spécial. Malgré des tentatives d’évitement il est parfois difficile de ne pas se prendre la suite de coups de poing donner.

Niveau difficulté j’ai commencé petit, j’ai pris le mode débutant et il faut avouer que les adversaires gérer par l’IA sont vifs, ils rendent les coups et n’ont pas peur de rentrer dans le lard. J’imagine que l’option difficile doit être un sacré challenge. Ce qui permet aussi de vivre les histoires sans trop se prendre la tête, histoire qui d’ailleurs passe par la case entrainement avec du tapis de course, des coups dans les sacs ou dans la viande pour Rocky.  Des petits passages brefs et trop rapides pour en comprendre le sens, car cela n’apporte pas grand-chose au scénario.

Graphiquement les boxeurs sont très bien modélisés, on reconnaît sans aucun problème les traits de chaque cogneur et c’est un vrai kiff de prendre en main Ivan Drago ou Apollo Creed. Sincèrement qui n’a pas rêvé d’endosser le rôle d’acteur mythique comme Stallone ou Mister T une fois dans sa vie ? je trouve l’initiative excellente, mais le jeu aurait mérité un meilleur traitement en profondeur, même si dans l’état tout est très bien fait. Ajoutons à cela une bonne ambiance pendant les combats, mais vous n’entendrez pas une fois Rocky crié Adrian, pour se consoler la musique de Bill Conti est présente durant certaines phases du jeu. Je peux comprendre que les droits ont poussé les développeurs de SURVIOS à ne pas reprendre certains thèmes principaux de la Saga, mais cela manque cruellement pour mettre une bonne ambiance pendant certains passages. Mais à part ces écarts sur l’œuvre originale, les bruitages des coups et autres mouvements des boxeurs sont très bons.

Big Rumble Boxing: Creed Champions est un excellent jeu de boxe accès arcade, une prise en mains rapide, des personnages emblématiques et des graphismes de bonne factures il ne manquait plus qu’un habillage et des cinématiques ou vidéos tirer du film pour donner plus de rythme hors combat. Avec son prix plancher (39.99€) et la possibilité d’incarner les héros de la saga Rocky et Creed je suis certain que beaucoup vont craquer et ne seront pas dessus du challenge proposer.

POSITIFS
  • Excellente prise en main
  • Tous les personnages emblématique de l’univers de Rocky
  • Les différentes histoires
  • Son prix réaliste
NEGATIFS
  • Manque de cinématique pour un meilleur rythme
  • Pourquoi Tommy Gunn est absent ?
  • Mais ou est donc Adrian ?
  • Les phases d’entrainements inutile

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""