Test Hot Wheels Unleashed – Le plaisir de l’arcade

Un jeu sur la licence Hot Wheels ça faisait longtemps, et en plus avec Milestone aux manettes je demande encore plus à voir ce qu’ils vont nous sortir. Hot Wheels Unleashed est un jeu de course arcade dans l’univers fou de Hot Wheels. Des voitures de toutes sortes et surtout du fun à gogo. En avant pour des courses endiablées sur les pistes orange de Hot Wheels Unleashed.

On va faire chauffer la gomme

Qui dit jeu arcade dit simplicité de prise en main et fun immédiat, Hot Wheels, une marque emblématique de petite voiturette de Mattel qui a marqué l’enfance de beaucoup, revient donc avec un jeu dédié à la marque. Le mode City Rumble avec une carte de courses qu’il faut remplir au fur et à mesure en passant par des cases qui se débloquent une fois la course ou le contre la montre terminé, s’ajoute des événements spéciaux, cela nous rapporte des pièces ou du matériel servant à augmenter les caractéristiques des bolides. Certaines courses peuvent aussi débloquer des caisses avec à l’intérieur des voitures et pas toujours les meilleures, mais elles permettent aussi d’être démontées pour augmenter les capacités des autres et ainsi avoir la voiture ultime pour gagner chaque course du mode histoire. Une progression qui s’avère lente compte tenu du fait que les caisses se font rares, mais ce n’est pas tout si vous voulez achetez des caisses vous pouvez aussi le faire en accumulant des crédits gagnés durement pendant les courses.

Un camion poubelle !

La course et le fun

Une fois la difficulté choisie parmis trois propositions : Facile, Normal et Difficile. Vous commencerez votre tour de piste après un didacticiel expliquant toute en simplicité le fonctionnement du véhicule. Toutes étant équipées d’un turbo il est possible de remplir la jauge dédiée en réalisant des drifts tout cela grâce à des combinaisons de touche ou en relâchant et en accélérant pour voir la voiture partir en Drift, la jauge de turbo ou les multiples doses vous permettent de gagner en vitesse instantanément. Suivant les circuits il peut y avoir des monstres statiques comme cette araignée qui balance des toiles pour vous bloquer sur place, des barrières qui vous bloquent ou encore des turbos placés aléatoirement et des plages de recharge permettant de toujours avoir une jauge quasi pleine à tout instant. 

En course les différents environnements sont tous plus classes les uns que les autres, passant d’un sous-sol à un gratte-ciel ou encore le campus universitaire pour ne citer qu’eux. Les opposants suivent leurs chemins sans trop de compétitivité, autant dire que l’IA n’est pas là pour vous gâcher le plaisir de conduite. Les petites voiturettes ont toutes les caractéristiques des grandes, avec une prise en main aussi simple, même un gamin ou une gamine de 5 ans saura s’en sortir et surtout il n’y aura pas de sortie de route. Compte tenu qu’en partant du principe que les pistes Hot Wheels on toujours un garde fou sur les bords, permettant de toujours rester sur le circuit à quelque exception près où il est obligatoire de garder la trajectoire quand la piste disparaît pour continuer à même le sol avec des cônes de Lübeck en guise de délimitation. 

Des modes en veux tu en voilà 

Après avoir essayé le mode principal  City Rumble, il est possible de se frotter au multijoueur en ligne. Le sous-sol quant à lui permet de personnaliser avec les objets gagnés en course un endroit bien à nous. La collection est le repère ou toutes les voitures gagnantes sont exposées, elle permet entre autre d’améliorer ou de vendre vos voitures. Elle permet aussi de les démonter pour gagner des pièces ou des jetons de crédit qui permettent par la suite d’acheter d’autres caisses surprise avec des voitures à la clé. Vous avez une boutique ou vous pouvez ouvrir les caisses ou achetez des voitures spéciales proposées en durée limitée, mais il va falloir économiser un peu avant d’y aller, car certains modèles sont assez chers (1200 crédits).

1200 crédits pour cette Jesko

Et si la proposition de base en termes de circuit ne vous satisfait pas, il sera toujours possible de passer par un éditeur appelé ici Track Builder. Vous pouvez construire des circuits ou des pistes à volonté, avec toute la panoplie disponible dans le jeu de base, et par la suite de le proposer à la communauté en le partageant. S’offrent à vous bon nombre de déclinaisons et de variantes possibles et imaginables. Et si votre voiture n’est pas assez flashy ou peut être trop, un éditeur de livrée est là pour vous. Encore une fois tout est possible avec en plus des couleurs ou des stickers, de choisir la texture de chaque partie de votre bolide, un éditeur complet et simple d’utilisation. 

Elle est pas belle ma voiture ?

Graphismes

Il faut le dire, le jeu est beau. Les voitures sont très bien modélisées et cette impression d’avoir une voiturette entre les mains est vraiment bien rendue, les roues avec cet effet plastique glossy fait plus vrai que nature. Les environnements au nombre de 5 si on ne compte pas la Track Room peuvent donner une impression de répétitivité. Techniquement le jeu est fluide, mais lors de mes parties en écran scindés il s’est avéré que j’ai ressenti à plusieurs reprise des ralentissements assez importants durant certaines parties de la course, rien de bien méchant, mais en sachant que sur la partie solo du jeu toute était ok, j’ai quand même été surpris d’avoir ce soucis technique qui par moment peut gâcher le plaisir. Peut être une correction avec un prochain patch. 

Quelques saccades en écran scindé viennent gâché le plaisir !

Prise en main 

Hot Wheels Unleashed est un jeu arcade, et qui dit jeu arcade dit accessibilité et fun immédiat. Soyez rassurés de ce coté tout est parfait, on ne peut pas faire plus simple. Un bouton pour accélérer, un pour freiner, un bouton pour le turbo et un joystick pour la direction, voilà tout ce qu’il faudrait savoir pour maîtriser votre bolide. Et bien sûr si par malheur vous quittez la route une touche est aussi présente pour vous ramener sur la piste en un clin d’œil. Tout à été prévu pour ne pas gâcher le plaisir.

Ambiance sonore 

La partie sonore et tout ce qu’il y a de plus simple, les sons des moteurs, les bruitages en générales et les musiques qui sont principalement des airs de funk vont complétement à l’ambiance du jeu. 

En conclusion 

Hot Wheels Unleashed est un bon jeu de course arcade, fun et accessible, il fera le bonheur de tous de 3 à 77 ans. Avec un grand nombre de voitures toutes plus folles les unes que les autres et son éditeur Track Builder bienvenu, il offre une bonne durée de vie et un contenu solide pour passer de longues heures de jeu en perspective.  

Positifs
  • Du fun immédiat
  • Le mode City Rumble
  • La prise en main
  • L’éditeur de circuit
  • Durée de vie
Négatifs
  • Les crédits difficiles à gagner
  • Des saccades en écran scindé
  • L’ IA pas assez combative

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""