[Test] Total War Warhammer 3 respectueux mais decevant

Total War Warhammer 3

Total War Warhammer 3 est un jeu de stratégie au tour par tour en temps réel développé par le studio Creative Assembly. Si la série des Total War n’est plus à présenter, il faut bien avouer que la partie Warhammer détonne de l’univers de la série. En effet, il s’agit du seul opus qui soit totalement fantastique. Et après deux jeux très réussis, il y a une certaine pression pour ce 3éme opus qui intègre deux nouvelles factions plutôt sous exploitées dans l’univers Games Workshop.

Un univers complet et fidèle

Pour bien débuter dans Total War Warhammer 3, il faut un minimum de connaissance de l’univers créé par Games Workshop. Je pourrais le faire ici mais ce serait sortir un test trop long et qui deviendrait vite indigeste à lire. Tout d’abord, j’adore Warhammer Battle et Age Of Sigmar qui sont les deux principales inspirations de l’univers de notre jeu. 

Je connais cet univers quasiment par cœur, et je pratique aussi pas mal le jeu de figurines (J’ai une armée Maggotkin Of Nurgle peinte avec amour à la maison). Donc je vais tacher d’être impartial mais cela ne sera pas toujours facile. Et pour une adaptation c’est un quasi sans faute, il y a un respect minutieux du lore de Warhammer, vos généraux légendaires sont trouvables en version figurines et retranscrivent bien leur faction.

Et petit bonus, si Kislev est une armée connue bien que très peu représentée sur les tables de jeu du fait de la rareté des figurines. On est beaucoup plus dans le flou côté cathay qui est un sorte de chine médiévale mais tout a été fait pour que cette nouvelle faction rentre parfaitement dans l’histoire de Warhammer.

Une histoire sympathique et originale

Comme lors de chacun des jeux de la série,  Total War Warhammer 3 dispose pour le moment d’un seul mode de jeu. Il s’agit de celui qui suit l’histoire du dieu ours Ursun. Chaque faction veut récupérer ce dieu pour une raison bien particulière (celle des Ogre est tellement fluff) mais pour cela, vous allez devoir récupérer les âmes de chacun des dieux du chaos pour ouvrir un passage et rencontrer le dieu Ours.

Pour cela vous allez prendre le commandement d’une des 8 factions disponibles pour le moment:

  • Khorne. Dieu du sang et du combat, sa ressource principale est le crâne qu’il faudra obtenir lors de combats. Il dispose d’unités vraiment dévastatrices au corps à corps et ne dispose de quasiment aucune de tir.
  •  Le Grand Cathay. Faction d’inspiration asiatique, leur mécanique repose sur un équilibre entre le ying et le yang. C’est une faction totalement nouvelle assez équilibrée disposant d’unités d’infanterie pouvant être dévastatrices.
  • Kislev. Faction d’inspiration Russo-médiévale, la mécanique principale de cette faction repose sur des partisans qui pourront vous fournir des gros bonus de croissance et au maximum, carrément forcer une coalition pour le bien de la mère patrie. C’est ma faction coup de cœur, avec des unités équilibrées et iconiques comme une cavalerie lourde à dos d’ours. Il s’agit aussi de la seule faction qui dispose de 3 seigneurs, Boris Ursus pouvant être débloqué via une quête cachée. 
  • Démon du chaos. Une faction générique qui vous permet de créer un prince démon sans affiliation particulière à l’un des 4 dieux du chaos. Ce sera à vous de choisir quel dieu suivre pour obtenir les dons (qui feront office d’équipements) et unités tier 2-3. Plutôt sympa pour découvrir le chaos en général.
  • Nurgle. Faction basée sur le dieu du chaos de la maladie, cette faction dispose de bâtiments qui à l’instar des fleurs vont suivre un cycle de floraison  vous permettant de recruter des unités de plus en plus puissantes. De plus, cette faction peut créer des pestes à répandre sur vos adversaires.
  • Tzeench. Faction du dieu chaos de la magie. Cette faction est LA faction à distance, avec des unités de base capables d’infliger de gros dégâts à distance mais n’encaisse pas du tout au corps à corps. Son gros plus sont ses personnages capables de fusionner des sorts pour infliger de très gros dégâts.
  • Slaanesh. Faction de la luxure disposant des unités ayant des gros bonus lors de prise de flanc. Cette faction a un sacré charisme mais reste un peu faible en frontal.
  • Les Royaumes Ogres. La faction des gros bides, cette faction a la capacité de créer des villes un peu n’importe où. cette faction a pour but de manger et de tout raser. J’adore cette faction, ils sont clairement en sous nombre mais ils frappent tellement fort et leurs monstres ont un charisme indéniable.
prince démon du chaos

En attendant l’arrivée d’empires mortels, ça fait déjà pas mal, il ne faut pas oublier que lors de l’ajout de ce mode ¨sandbox¨ qui permettra de récupérer le contenu des 2 premiers opus DLC compris sans devoir payer quoi que ce soit en plus. Et pour le coup c’est génial et à total contre courant de la plupart des jeux actuels (coucou EA prends en de la graine).

Une campagne pour des âmes

Le but de cette campagne est de s’infiltrer dans l’un des 4 royaumes du chaos. Pour cela en plus de devoir gérer vos voisins/ennemis à intervalles réguliers des failles chaotiques apparaîtront. Si vous décidez de vous rendre dans ces failles, vous allez devoir choisir le domaine d’un des 4 dieux du chaos. Pour ne pas vous spoiler, vous devrez après un bataille épique récupérer chacune des 4 âmes pour pouvoir vous battre contre un ennemi bien connu du lore actuel de l’univers de Warhammer.

Nurgle et sa ligne de bataille

Pour être sincère, c’est un peu redondant comme mécanique, et je dirais même que certaines factions contrôlées par l’ordinateur ont des vitesses de récupération simplement impossibles. Les batailles ne sont pas si simples et arriver à rouler sur les batailles finales au bout de 15-20 tours me parait irréalisable.

Bref un petit équilibrage serait de mise sur l’IA pour éviter de se retrouver pris par le temps.

Une technique à la ramasse

Bon Total War Warhammer 3 là tu déconnes grave. Ce jeu est optimisé avec les fesses (en étant poli). Le jeu peut être magnifique mais je suis pas sûr que votre carte graphique tienne le coup. J’ai passé quasiment 4 heures pour trouver une configuration correcte qui allie performance graphique et survie de mon ordinateur. Car à la moindre petite option votre carte graphique peut se mettre à chauffer comme jamais. Pour ma part j’avais trouvé la solution en supprimant les ombres et en abaissant un peu la qualité des décors. C’était jouable, beau, fluide.

Et vous savez quoi ? A la première mise à jour, impossible de relancer le jeu, ma configuration faisait planter mon ordinateur. Pour jouer la seule solution que j’ai trouvé a été de passer par l’outil Nvidia shield mais qui me laisse le jeu avec des graphismes de basse qualité. Du coup je me retrouve avec un jeu fluide mais graphiquement moche…

C’est un vrai problème que beaucoup de joueurs ont rencontré et qui nuit à la notation de Total War Warhammer 3. Et c’est bien dommage car jusqu’à la fameuse mise à jour, le jeu était magnifique, les effets de lumières sont clairement impressionnants, les graphismes bluffants. Bref vous avez clairement chier dans la colle comme on dit. On attend clairement des mises à jour pour améliorer cela sous peine de voir les joueurs déserter le jeu.

Conclusion du test de Total War Warhammer 3

Rahh je suis partagé sur Total War Warhammer 3. Autant le jeu est toujours aussi sympa, les factions ultra charismatiques (coucou Boris). Chaque faction dispose d’une mécanique unique qui peut changer totalement la façon de jouer. Autant la partie technique est désastreuse, l’optimisation est aux fraises et ruine littéralement l’expérience du jeu. Et c’est bien dommage qu’il faille attendre patch après patch pour avoir un jeu qui sera techniquement correct. On est quasiment sur un flop au lancement malgré le potentiel du jeu. Il est vraiment fatiguant de devoir attendre les mises à jour pour rendre le jeu correct techniquement parlant. Je pourrais résumer cette conclusion en un seul phrase: Décevant mais avec du potentiel.

Pros
  • 8 factions qui ont des gameplay vraiment différents
  • Kislev et Cathay qui sont de grandes nouveautés
  • Un respect de l’univers Warhammer/Age Of Sigmar
  • Des seigneurs légendaires charismatiques
Cons
  • Une technique aux fraises
  • L’optimisation littéralement nulle
  • Une IA tantôt défaillante tantôt digne de Stephen Hawking
  • Un scénario un peu redondant

Vous aimerez aussi...

On est en Stream! viens dire coucou !
""